samedi, octobre 06, 2007

Du jetable au durable.



En attendant la semaine de la Réduction des déchets du 3 au 11 novembre 2007, on peut déjà s'y mettre tout de suite en changeant nos habitudes!
Je vous livre une information que je trouve appropriée reçue dans la lettre du moins d'octobre de Noé pour la biodiversité (à laquelle vous pouvez vous aussi vous abonner!)

80 % des produits fabriqués en France ne donnent lieu qu’à un seul usage… Voilà donc un geste de bon sens qui permet à chacun de réduire de façon considérable son « empreinte écologique ». Qu’est-ce que cela signifie concrètement ? Tous les jours, sans que nous en ayons conscience, nous utilisons des produits jetables que nous pourrions facilement remplacer par des produits durables : prendre un torchon à la place de l’essuie-tout, utiliser une serpillère ou une éponge plutôt que des lingettes, utiliser de vrais assiettes lors d’une fête au lieu d’assiettes en cartons… Les exemples sont nombreux et vous pouvez en inventer d’autres ! Passer du jetable au durable, c’est diminuer l’impact du processus de fabrication des produits à usage unique (économie de matières premières, d’eau et d’énergie), supprimer le recours aux transports et surtout réduire la quantité de nos déchets, dont l’élimination a un impact sur l’environnement (collecte par camion, incinération ou enfouissement). Alors et vous, qu’attendez-vous ? En savoir plus...

8 Comments:

Anonymous Raksha said...

Contente de "te retrouver" comme avant ! J'ignorais la semaine programmé en novembre, il faut que je la note sur mes tablettes..C'est vrai que se sont les petits gestes anodins qui font la différence et qui peuvent mêmes obliger les fabriquants à changer leur politique. Donc continuons le combat , soyons attentif à nos déchets et continuons d'onformer nos lecteurs...

06 octobre, 2007 13:14  
Anonymous seb said...

Salut Thalys, Raska a raison ça fait plaisir de te revoir ! Hé oui : ce ne sont pas que les institutions qui doivent changer : le citoyen doit réfléchir aux conséquences de ses propres actes. Les gouttes d'eau font les grandes rivières.

07 octobre, 2007 08:24  
Blogger thalys said...

Effectivement notre devenir nous concerne tous, et pas seulement "les autres"! C'est ça la responsabilité, et normalement tout adulte devrait être responsable, puisque c'est (enfin devrait être!!!)une de ses caractéristiques!

08 octobre, 2007 10:27  
Anonymous zara said...

ah oui, les mouchois en tissue (ce qui donne en plus des jolies idées cadeaux pour noel) des couches lavables...re-utiiser des petites bouteillles d'eau, pour en voiture ou metro, laver les barquettes et les re utiliser pour congeler des plats...y plein de truc et en plus de ça on peut fabriquer plein de trucs avec nos déchets...c'est ludique en plus! yoopeeee!

09 octobre, 2007 12:07  
Blogger thalys said...

Et en plus, ça fait faire aussi des économies, donc l'aspect financier ne peut que nous encourager dans cette voie, et c'est vrai Zaraque cela peut aussi stimuler notre créativité, et oui! Que du plaisir!

09 octobre, 2007 13:57  
Anonymous Hervé said...

Bien sûr que c'est important mais rapporté aux comportements gaspilleurs des entreprises, des collectivités locales, territorriales, des états, des gouvernements, c'est marginal.
Pourquoi les lampadères des communes, Paris ou Vierzon, sont-ils allumés toute la nuit ?
Et les bouteilles d'eau minérale, on en fait quoi...les bouchons c'est bien de s'en occuper mais les bouteilles ?
Faut-il promouvoir l'eau du robinet à la place ?

12 octobre, 2007 17:13  
Blogger thalys said...

Hervé je te rejoints dans cette réflexion, même si elle ne concerne pas exclusivement nos objets de consommation jetables ou réutilisables, mais plus généralement le gaspillage!
Pas loin de chez moi, se situe la Sécurité Sociale, et je passe souvent devant son immeuble le soir, an promenant ma chienne, et concernant le gaspillage des entreprise et de l'Etat, je suis toujours dérangée de voir tous les ordinateurs allumés toutes les nuits! Ils ne sont pas en veille, avec l'écran éteint, non, ils ont l'écran allumés en écran de veille ; ce qui n'a rien à voir, et entraine de vraies dépenses inutiles en électricité.
Et je partage aussi ton avis sur les milliers de lampadaires allumés toutes les nuits pour rien. En éteindre ne serait-ce qu'un sur deux permettrait des économies énormes!
Mais, même si on sait pertinemment que les entreprises consomment plus qu'un particulier, ce n'est pas une raison pour qu'on se mette à gaspiller, ou tout du moins qu'on relâche notre vigilance sur notre consommation, sous prétexte qu'à notre petit niveau individuel, on ne pollue pas! N'oublions pas que ces petits individus dont on fait partie sont quand même ajoutés l'un aux autres des milliards! Alors, le coté négligeable.... hum! je crois qu'on est tous responsable!

13 octobre, 2007 13:17  
Anonymous SAG said...

Oui qu'attendons nous...
:-)

25 octobre, 2007 15:35  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home