mardi, septembre 26, 2006

LIBERTE ?

Sujet inspiré librement par une récente discussion...

Qu'est-ce que la LIBERTE?

Chacun a sa réponse sur ce qu'est la "Liberté".
Mais cela sous entend que la liberté existe! ou existerait...

J'ai envie, aujourd'hui, de prétendre que :
La liberté n'existe pas !

Dans cette société, occidentale, actuelle, dans laquelle je suis, et qui n’est pas adaptée à l’Etre humain, mais qui exige de lui qu’il s’y soumette, et qui déclare inadapté tout être qui s’y refuse ou tente de s’y soustraire, la liberté existe-t-elle ?

Les mêmes questions se posent d’autant plus dans les systèmes totalitaires. Mais il me paraît que certains systèmes pseudo démocratiques cachent leur totalitarisme sous le couvert de fausses républiques. Et l’absence de liberté y est plus difficilement démasquée, et revendiquée, car insoupçonnable.

On est obligé d’adhérer à un système que l’on n’a pas choisi, qui a été instauré au fil des siècles, par d’autres, des inconnus, et en aucun rapport avec soi.

Si un être refuse ce système, ou est dans l’incapacité de s’y adapter, peut-on appeler « liberté », l’énergie qu’il met à résister, à s’y maintenir en vie (tant physique que morale), en survie, à tenter de se préserver, de rester « soi ».

Y a-t-il une liberté à lutter sans fin pour ne pas se perdre, renoncer à ses propres préceptes, ne pas capituler ?

Quelle liberté à s’épuiser sans trêve, pour ne pas être détruit, pour ne pas succomber à l’injonction : « plies-toi, ou meurs ! ».

Il n’y a pas de liberté pour qui n’a pas de choix.

Pour celui ou celle à qui on interdit de vivre en fonction de sa nature véritable (physique, biologique, morale, intellectuelle, spirituelle…), quelle notion de liberté peut être envisagée ?

Y a-t-il liberté dans l’ultimatum : «marche ou crève» ?

On peut toujours penser : oui, la liberté de résister jusqu’à épuisement total des ressources possibles de l'individu…

Mais, en fait, ne s'agit-il pas seulement de la pulsion de vie, instinct caché dans nos gènes, qui pousse tout être à survivre en tout milieu.

Mais lorsque toutes les énergies ne sont utilisées que pour cette survie, peut-on croire en la liberté ?

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home