mercredi, mars 21, 2007

Sans commentaire! (*)


cliquer pour voir en plus grand!
dessin paru dans le journal "La Décroissance", du mois de mars 2007.

(*) oui, bon, le titre vient d'être utilisé par Névrosia il n'y a pas longtemps, mais.... bon, il se prête si bien à ce billet!

Et... Febronio, le "forum" n'est pas clos du post précédent, ta réponse est très attendue là-bas!

12 Comments:

Anonymous TAOMUGAIA said...

C'est effectivement le plus grand problème qui se pose à nous : prendre des mesures radicales par rapport à un risque dont notre génération ne verra pas les effets majeurs.
Déjà que, quand on est concerné directement, nous restons imprévoyants et irresponsables alors quand ça concerne les conditions de vie de nos petits enfants, c'est pas gagné !!!

21 mars, 2007 19:27  
Anonymous zara said...

et oui, très bête de nous les humains, de toujours vouloir tout mettre à demain...mais qui a dit que demain on sera encore là...par contre, nos enfants seront là et donc je préfère mettre à aujourd'hui ce que j'aurais pu faire demain!

tendres bises!

21 mars, 2007 19:34  
Anonymous nevrosia said...

Je ne revendique aucune exclusivité sur les titres de posts :-)))

21 mars, 2007 21:24  
Anonymous Raksha said...

Cela me fais penser à une devinette de Coluche (qui me manque beaucoup d'ailleurs !!)
Pourquoi les Français ont choisis le cocq comme emblème national ??
Parce que c'est le seul animal qui chante les deux pieds dans la merde !

22 mars, 2007 13:30  
Anonymous Le Renard Rouge said...

C'est le problème de l'homme, il sait qu'il fait des bétises, il sait qu'il va le payer mais ne se décide pas à changer...

22 mars, 2007 18:28  
Anonymous cheb said...

Thalys
ça n'a rien à voir mais est-ce que tu serais intéressée à illustrer un conte (pas sur la décroissance, mais pourquoi pas ?)

22 mars, 2007 20:57  
Blogger thalys said...

Cheb, ta proposition m'intéresse! j'ai déjà fait des illustrations pour des histoires (dont certaines que j'ai écrites), mais je préfère quand ce n'est pas moi l'auteur. C'est plus passionnant, et il y a un travail mis en commun que j'aime.
Je te donnes mon @mail su tu veux :
thalys02@hotmail.fr

23 mars, 2007 11:07  
Anonymous Félicien said...

Une planète saine rencontre une planète malade:"Qu'est-ce qui t'arrive?
-Ne m'en parle pas, j'ai attrapé l'humatité!
-Rassure-toi, j'ai eu cette infection,moi aussi.
Figure-toi,ma chère,que cette maladie s'autodissout.Ca part tout seul!"

25 mars, 2007 15:20  
Blogger thalys said...

Et nous avec Félicien!
c'est bien ce que je pensais, l'humanité est une maladie! je suis pas fière d'en être un élément, vraiment!

25 mars, 2007 17:19  
Anonymous cheb said...

Regarde mon post grand père l'arbre et dit moi si tu es inspirée pour en fairre qqch. Je vois quelque chose pour les 6 - 8 ans, d'assez rond. tu peux m'envoyer un scan si tu es partante. Je peux retravillé le texte selon tes suggestions, aussi... Après on verra pour une édition !
je suis optimiste, hein ?

25 mars, 2007 20:19  
Anonymous Anonyme said...

le changement est ce qu'il y a de plus dur à accepter chez les gens , on change quand on en ressent le besoin pour des raisons totalement egoiste souvent et surtout pas collectif !
c pas gagné !
je milite souvent dans mon travail pour le bio , la santé, l'écologie, je parle bcp aux gens que je cotoye , sur les 5 couples "proches" amis que j'ai j'en ai 1 couple qui est pro écolo sans etre totalement végétarien et 1 autre copine qui elle achète enfin tout en bio et fréquente mon magasin bio (mange encore un peu de viande cependant) mais les autres malgré mes longs discours et affirmation n'ont pas changé d'un iota leur habitude meme s'ils aquièce le plus souvent mes dires
comme quoi les habitudes ont la vie dure !

25 avril, 2007 16:52  
Blogger thalys said...

C'est encore trop souvent la nécessité, le quasiment trop tard qui pousse les gens à changer. Mais ce n'est plus vraiment par choix, mais une urgence qui les oblige! Voilà où on en est de l'auto-responsabilité.
Les adultes sont la plupart de temps encore des enfants!
Mais, si quelques personnes comprennent la nécessité de changer en t'&coutant, il y a espoir que petit à petit, de plus en plus de monde entende!

30 avril, 2007 19:49  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home